Rwanda News Agency Grands Lacs Hebdo

The Rwanda News Agency website is a newswire based in Kigali. It is neither state-owned nor state-run.

It is a subscription service and you are not logged in, so some content is hidden. Login to access full stories, or register for a free trial.

Avril 2018 : Une entreprise marocaine fabriquera des fertilisants au Rwanda selon les besoins du sol

E-mail Print PDF

Le dG de RAB, Dr Bagabe Cyubahiro

Kigali: En Avril 2018, une entreprise marocaine aura commencé à fabriquer des fertilisants au Rwanda selon les besoins du sol, et ceci est une réponse pour sauver les 6,3 milliards Frw  que le pays débourse chaque année pour importer des intrants à l’extérieur, selon le Directeur Général de l’Office de Développement de l’Agriculture (RDB), Dr Bagabe Cyubahiro.

Le DG de RAB a rappelé aussi que pour cette année fiscale 2017-2018, le Gouvernement débourse 3,9 milliards Frw pour importer les semences de maïs, de blé et de soja.

« Ce sont des budgets énormes. Il faut aider les multiplicateurs des semences pour disponibliliser des semences dont le pays a besoin, et surtout à temps. Ce qui est importé est cher parce que son coût de transport est aussi élevé », a-t-il indiqué.

Il a ajouté que le Gouvernement rwandais commence à trouver des réponses pour les problèmes du secteur de l’agriculture. Récemment, la population et l’armée ont déployé une force physique combinée pour lutter conte la maladie qui a attaqué la tige du maïs «Nkongwa».

«Je lance un appel aux districts pour qu’ils utilisent plus de forces combinées. Surtout que le pays vient de cultiver plus de 260.000 ha de maïs, alors qu’il n’avait cultivé que 64.000 ha précédemment. Cela exige plus de capacités en médicaments, en pompes, pour protéger cette précieuse étendue », a-t-il recommandé.

Au cours de cette saison A, les gens ont commencé à semer. Les petits fermiers ont déjà terminé de mettre la semence en terre. Ceux qui utilisent les machines sur de grandes étendues devront aussi avoir terminé 15 Septembre. En fait, tous ont dix jours pour avoir planté, surtout que 98 % des fermiers ont leurs propres semences. Les semences importées ne sont faites que des semences hybrides pour les trois sortes des cultures de maïs, de blé et de soja.

Le Nord du pays a déjà planté, il y a deux semaines. RAB a déjà envoyé dans le pays la semence hybride de 145 tonnes. Les camions procèdent à des chargements dans les locaux des stocks à Masoro/Kigali.

Le problème est que tous les pays comme le Kenya, l’Uganda, le Malawi, la Zambie, le Zimbabwe, les Rwanda achètent les semences hybrides au même endroit avant le 15 Août. Et tous n’ont pas eu la quantité nécessaire à temps. La prochaine semence arrivera au Rwanda autour du 15 Septembre et elle sera utilisée lors de la saison B en Février 2018.

«La solution est que le Rwanda ait sa propre capacité de multiplier sa propre semence, et à temps, pour ne pas dépendre de l’extérieur», a insisté Dr Bagabe Cyubahiro. (Fin)


 

 

Rwanda: Doing Business

Banner

FAO au Rwanda

Banner