Rwanda News Agency Grands Lacs Hebdo

The Rwanda News Agency website is a newswire based in Kigali. It is neither state-owned nor state-run.

It is a subscription service and you are not logged in, so some content is hidden. Login to access full stories, or register for a free trial.

Le Rapport 2018 sur les ODD classe le Maroc est en tête des pays et le Rwanda occupe la 11ème place

E-mail Print PDF

Directeur du Centre des ODD pour l'Afrique, Dr Belay Begashaw (à droite) et le DG des Statistiques du Rwanda, Yussuf Murangwa

Le Rapport 2018 sur les ODD (Objectifs de Développement Durable) a été publié ce Lundi à Kigali et indique que le Maroc est en tête des pays  qui progressent dans la mise en œuvre des Objectifs mondiaux DD, tandis que le Rwanda occupe la 11ème place.

Ce Rapport intitulé «Rapport 2018 sur les Indicateurs et Tableaux de bord des ODD en Afrique» a été publié par le Centre des Objectifs de Développement Durable pour l'Afrique (SDGCA) basé à Kigali. Les ODD sont les Objectifs mondiaux du développement durable actuellement mis en œuvre par plus de 90 pays. Selon l’indice, le Maroc est en tête du continent avec 66,1% de la réalisation des objectifs mondiaux, 12 ans avant la date butoir fixée par les Nations Unies », a indiqué le Directeur du Centre, Dr Belay Begashaw.

Il a ajouté que le Rapport doit être constamment discuté pour qu’il aide mieux à faire des changements et à mieux planifier pour le futur afin d’atteindre les ODD dans tous les secteurs

«Le Rapport permet de considérer notre classement, et voir où combler les lacunes au cours de cette volonté de mise en œuvre. Il faudra aussi un suivi et évaluation progressif sur base des indicateurs», a-t-il ajouté.

Le Rwanda occupe la 11ème place parmi 51 pays africains avec 57,9%.

Vue partielle des participants

Pour le Directeur Général des Statistiques du Rwanda, Yussuf Murangwa, ce premier Rapport réalisé par le Centre des ODD en Afrique, est un système qui montre comment travailleront les pays au cours des 15 prochaines années.

«Le système est déjà en place et il intégrera d’autres données en provenance de tous les pays. Le Rapport sera discuté  pour que tous les pays aillent vers le développement au niveau de l’amélioration des conditions de vie des populations sans laisser personne derrière. Notre vœu est que l’on ajoute dans ce Rapport d’autres données qui n’y figurent pas», a souligné le DG en charge des Statistiques au Rwanda.

Il a fait allusion aux pertinentes remarques du Représentant de la FAO au Rwanda, Gualbert Gbehounou, qui a relevé que dans ce Rapport 2018, les données sur l’Agriculture durable, ne sont pas complètes.

Habituellement, l’Agriculture durable prône trois principes : au niveau social, il faut l’amélioration des conditions de vie des habitants. Au niveau  économique, l’agriculture doit permettre un revenu financier et une croissance économique. Tandis qu’au niveau environnemental, l’agriculture doit tenir de l’environnement durable.

Or, dans ce Rapport, l’on ne cite que les intrants chimiques, sans mentionner les intrants organiques. Il est possible de rendre extensible le système et d’y incorporer ce qui manque. Nous avons été associés à son élaboration. Mais les aspects liés à la famine et aux inégalités devront y figurer. Le rapport a analysé les aspects de la nutrition, santé, habitat, éducation, ICT, inégalités. Il sera publié chaque année», a encore noté Le DG Yussuf Murangwa. (Fin)

 

 

 

Rwanda: Doing Business

Banner

FAO au Rwanda

Banner