Rwanda News Agency Grands Lacs Hebdo

The Rwanda News Agency website is a newswire based in Kigali. It is neither state-owned nor state-run.

It is a subscription service and you are not logged in, so some content is hidden. Login to access full stories, or register for a free trial.

Nous n’obéirons jamais aux conseils de ceux qui maintiennent l'idéologie du génocide, ont promis les élèves du GS Gatagara

E-mail Print PDF

Kigali: Au moins 380 élèves du Groupe Scolaire Gatagara situé dans le secteur de Ngoma, district de Huye, se sont décidés de ne jamais obéir aux conseils donnés par les ceux qui maintiennent encore l'idéologie du génocide et qui veulent les intoxiquer avec elle.

Ils ont déclaré qu'ils ont décidé, en tant que jeunes, de lutter contre l'idéologie du génocide à partir de leurs familles et de promouvoir l'identité rwandaise.

Ils ont pris la décision après une conférence sur la prévention du génocide et la lutte contre son idéologie qui leur a été donnée par Jean-Damascène Ndahimana, coordinateur de la Commission Nationale de Lutte contre le Génocide (CNLG) dans les districts de Huye et Gisagara.

Selon la CNLG, Ndahimana a expliqué l'idéologie du génocide et ses caractéristiques. Il s'est référé à l’article 3 de la loi nº 84/2013 du 11/09/2013 relative au crime d’idéologie du génocide et autres infractions connexes qui définit l’idéologie du génocide comme un acte intentionnel, posé en public, soit par voie orale, écrite ou par vidéo ou  tout autre moyen mettant en évidence qu’une personne est caractérisée par des pensées basées sur l’ethnie, la religion, la nationalité ou la race et visant à préconiser la commission du génocide ou à soutenir le génocide.

À l'aide de quelques exemples, il a expliqué que les lois rwandaises punissent le crime d'idéologie du génocide où il a donné l'exemple de Jean de Dieu Habimana qui a été condamné à une peine d'emprisonnement de 7 ans et une amende de Rwb500,000, après que le Tribunal de Grande Instance de Huye l’ ait reconnu coupable du crime d'idéologie du génocide et violence contre un rescapé du génocide.

Article 135 du code pénal du Rwanda stipule que toute personne qui commet un crime d’idéologie du génocide et autres infractions connexes est passible d’un emprisonnement de plus de cinq (5) ans à neuf (9) ans et d’une amende de cent mille (100.000) à un million (1.000.000) de francs rwandais.

En se référant au livre de Rafael Lemkin: Axis Rule in Occupied Europe: Laws of Occupation, Analysis of Government, Proposals for Redress, Frère Siméon Nsanzimana, a défini le génocide et a exhorté les élèves à éviter son idéologie afin que le génocide ne se reproduise plus jamais.

Dans ce livre, Lemkin définit le génocide comme un plan coordonné de différentes actions visant à détruire les fondements essentiels de la vie des groupes nationaux dans le but d'anéantir ces groupes eux-mêmes. (Fin)


 

Rwanda: Doing Business

Banner

FAO au Rwanda

Banner