Le Rwanda célèbre la Journée Africaine de Lutte contre la Corruption ce 11 Juillet 2020

Kigali: La Journée Africaine de Lutte contre la Corruption est célébrée le 11 Juillet de chaque année. Le Rwanda rejoindra les autres Pays Africains dans cette commémoration à travers différentes activités organisées par l’Office de l’Ombudsman.

Journée Africaine de Lutte contre la corruption

L’Union Africaine, par le biais de la 30ème Session du Conseil Exécutif du 27-30/01/2017, a désigné le 11 Juillet comme Journée Africaine de Lutte contre la Corruption, à la suite de l’adoption de la Convention de l’Union Africaine sur la Prévention et la Lutte contre la Corruption, le 11 Juillet 2003 à Maputo, Mozambique.

Cette Journée est l’occasion pour les Etats Membres de l’Union Africaine, le Secteur Privé, les Organisations Non Gouvernementales, les Médias, les Citoyens à travers le Continent et la Diaspora d’être sensibilisés à l’impact négatif de la corruption et de conjuguer leurs efforts dans la lutte contre la corruption en Afrique.

C’est aussi le moment de reconnaître les progrès réalisés, de demander auxPays de se réexaminer dans la lutte contre la corruption et de prendre des mesures nécessaires dans ce combat.

Les progrès réalisés dans notre Payssont observés par le classement du Rwanda dans les Rapports Internationaux tels que Transparency International. En 2019, l’Indice de Perception de la Corruption (Corruption Perception Index) classait le Rwandaau premier (1er) rang en Afrique de l’Est, au quatrième (4ème) rang en Afrique (après Seychelles, Botswana et Cap-Vert), et au 51ème rang dans le Monde. Cependant, malgré cette bonne performance, beaucoup reste encore à faire dans la lutte contre la corruption, mais lavolonté politique est un atoutmajeur pour lutter contre la corruption au Rwanda.

Les flux financiers

En 2015, La Banque Africaine de Développement estimait que l’Afrique perd environ 148 milliards de dollars par an en raison de pratiques de corruption, soit vingt-cinq (25%) de son Produit Intérieur Brut.

C’est pourquoi, pour lutter contre les criminels qui volent des ressources publiques et les cachent dans des Pays étrangers, il est nécessaire de promouvoir la coopération entre les États, en mettant particulièrement l’accent sur l’échange d’informations sur l’identification des biens volés, la coopération dans la recherche de preuves, et le recouvrement et le rapatriement des biens volés.

Le thème de la Journée de Lutte contre la Corruption en Afrique

Cette année 2020 marquera la quatrième (4e) édition de la Journée de Lutte contre la Corruption en Afrique sous le thème « Combattre la Corruption par des Systèmes Judiciaires Efficaces et Efficients », approuvé par le Conseil Consultatif de l’Union Africaine sur la Corruption (CCUAC).

Ce thème dénote clairement qu’une justice équitable est un pilier important dans la lutte contre la corruption. Lorsque la justice n’est pas correctement rendue, lorsque la législation en vigueur donne lieu à des brèches à l’injustice, cela crée un énorme écart à la poursuite des criminels. Les détenteurs de la noble compétence de rendre justice doivent servir de lumière au public et être toujours les catalyseurs de la promotion de l’image de marque de la Justice ; la justice rendue à temps est un pilier clé des attentes élevées de la population dans la lutte contre la corruption.

Les obstacles à la lutte contre la corruption

Les obstacles auxquels lesInstitutions de lutte contre la corruption font face procèdenten grande partie de la nature de la corruption. La corruption est un crime qui est souvent commis dans le plus grand secret et perpétré par les deux parties à ce pacte corrupteur;et le public affiche une très grande réticence à dénoncer la corruption (86,8% ne sont pas prêts à signaler les cas de corruption, Rwanda Bribery Index 2019).

Un autre obstacle vient de la solidarité négative des agents de l‘Etat et des actes de recel des biens volés commis par lesmembres dela famille et amisde ces agents (abashumba).

Activités à organiser au cours de la Journée Africaine de Lutte contre la Corruption

Compte tenu des défis posés par la pandémie de Covid-19 en 2020, les activités suivantes seront menées à partir du 04 juillet 2020:

• Emissions Radio et Télévision ;

• Communiqué de Presse ;

• Théâtre radiophonique intitulé “Urugamba Rugomba Umucyo” ;

• Publicités à la Radio et TV ;

• Envoie des messages par des Médias Sociaux.

Message clé de cette Journée Africaine de Lutte contre la Corruption

Le message de l’Office de l’Ombudsman à l’occasion de cette Journée Africaine de Lutte contre la Corruption est de rappeler à tous les citoyens que la corruption est un fléau qui entrave le développement de la Nation et de son Peuple et crée l’injustice. L’Office de l’Ombudsman rappelle également que la lutte contre la corruption est la responsabilité de tous, chacun doit jouer son rôle dans ce combat contre la corruption et pour l’intégrité.

La dénonciation de la corruption est également la responsabilité de tous. Les informations peuvent être fournies en appelant le 199, en envoyant SMS à 1990 ou en envoyant un message email à rwanyaruswa@ombudsman.gov.rw

Lutter pour un Pays sans corruption, avec de meilleurs services, et pour le développement durable. (Fin)

Please follow and like us: