Rwanda News Agency Grands Lacs Hebdo

The Rwanda News Agency website is a newswire based in Kigali. It is neither state-owned nor state-run.

It is a subscription service and you are not logged in, so some content is hidden. Login to access full stories, or register for a free trial.

«Les Organisations de la Société civile rendent de précieux services à la population» - Le Ministre J.Busingye

E-mail Print PDF

Le Ministre de la Justice, John Busingye

Kigali: Les Organisations de la Société civile (OSC) rendent de précieux services à la population, car elles apportent assistance en faisant le suivi des vulnérables et des détenues au niveau de leurs droits, selon le Ministre de la Justice, John Busingye.

«D’autres organisations font le suivi des personnes sorties des prisons afin qu’elles réintègrent la société rwandaise convenablement. Il y a aussi des organisations impliquées dans la défense des droits de l’enfant et de la femme. Nous avons des organisations qui évaluent si les gens sont satisfaits des services offerts par la justice que ce soit au niveau de leurs libertés ou de leurs biens », a-t-il indiqué.

Il a tenu ces propos en marge de l’ouverture de la Conférence sur le rôle des OSC dans le Secteur de la Justice qui a été organisée du 27 au 28 Septembre à Kigali sous l’initiative de l’ONG RCN Justice et Démocratie, avec la collaboration de la Plateforme de la Société civile et l’appui financier de l’Ambassade de Suède à Kigali.

«Nous avons des organes qui n’existaient pas avant 1994 comme la Commission Nationale des Droits de l’Homme, la Commission Nationale pour l’Unité et la Réconciliation. Mais ces organes ont été créés et se sont progressivement construits. Le secteur de la justice est vaste. Chaque fois, le Ministère de la Justice renforce sa collaboration avec ces organisations. Il existe même des services qui n’ont pas d’organisations de la Société civile qui les assurent. L’on peut citer le suivi des droits dans les procès ou l’octroi des services délivrés par la justice. Nous espérons que de tels services seront correctement assurés pour la satisfaction du citoyen », a-t-il poursuivi.

Interrogé sur le niveau actuel de l’indicateur de la réconciliation au Rwanda, le Ministre Busingye a répondu que cet indicateur se situe à plus de 90 %.

«Cela ne s’est pas fait de soi en vingt ans après le génocide. C’est l’œuvre de beaucoup d’organisations dans la création de la confiance, le renforcement de la tolérance et de la réconciliation, ainsi que de la réparation des cœurs », a-t-il fait remarquer.

Il a souligné que les personnes libérées des prisons, rentrées de l’exil et de forêts congolaises, les ex-bourreaux, les familles des victimes, toutes ces catégories ont beaucoup bénéficié de l’appui des organisations de la Société civile.

«Quand on considère le parcours réalisé après le génocide jusqu’à maintenant, l’on ne doit pas ignorer l’œuvre réalisée par les organisations de la Société civile pour ressouder le tissu national.

Souvent dans nos discisions avec Organisation de la Société civile, il est des choses que nous n’acceptons pas. Mais l’essentiel est que les suggestions apportées par les organisations de la société civile aillent dans le sens des ce qui doit être fait pour le bien-fondé et le bien-être de l’ensemble de la communauté rwandaise », a reconnu le Ministre Busingye. (Fin)


 

 

Rwanda: Doing Business

Banner

FAO au Rwanda

Banner