Rwanda News Agency Grands Lacs Hebdo

The Rwanda News Agency website is a newswire based in Kigali. It is neither state-owned nor state-run.

It is a subscription service and you are not logged in, so some content is hidden. Login to access full stories, or register for a free trial.

L'Ambassadeur des Pays-Bas en RDC, l'Ambassadeur de Turquie au Rwanda ont visité le Mémorial du Génocide de Nyamata

E-mail Print PDF

Kigali: Robert Scheddeboom, Ambassadeur des Pays-Bas en République Démocratique du Congo (RDC), et Mehmet Raif Karaca, Ambassadeur de  la Turquie au Rwanda, ont visité le site Mémorial du Génocide de Nyamata dans le District de Bugesera.

Ils ont été guidés dans une tournée dans différentes parties du mémorial et ont été simultanément informés de l'histoire du Génocide perpétré contre les Tutsi au Rwanda, en particulier à Nyamata.

Dans le livre des visiteurs, l'ambassadeur des Pays-Bas a déclaré que « cela ne devrait plus jamais se reproduire. Merci de garder la mémoire  vive» tandis que l'ambassadeur turc a écrit «  avec nos condoléances, nous n'oublierons jamais et nous nous  souviendrons de ce qui s'est passé ici avec beaucoup de tristesse».

Le Site mémorial de Nyamata

La plupart des Tutsi vivant principalement dans le nord et le sud du pays ont été expulsés par la force pour habiter dans la zone de Nyamata qui était infructueuse  et avait été infectée par la mouche tsé-tsé.

Lors que la zone était devenue habitable par ces occupants Tutsi en 1980, une église y  été érigée. En 1994, ce lieu considéré comme sain et sacré est devenu profané; un lieu de sacrifice des membres fidèles Tutsi par leurs homologues rwandais où plus de quarante-cinq mille personnes qui y avaient cherché refuge ont été brutalement massacrées en un jour.

Après les négociations entre l'Église catholique et le gouvernement rwandais, l'église a été transformée en un site mémorial pour les victimes du Génocide perpétré contre les Tutsi.

Le mémorial est composé d'une chapelle dans laquelle apparaissent les vêtements des victimes, ainsi que les armes utilisées pour les tuer. Au-dessous de la chapelle, il y a une pièce qui montre les corps des morts dans l'église. Les fosses communes sont situées derrière l'église, avec une voûte qui abrite les crânes des victimes et d'autres restes humains.

En outre, le mémorial comprend la tombe d'Antonia Locatelli, une religieuse d’origine Italienne avec une pancarte expliquant sa vie et son travail au Rwanda et son éventuel meurtre le 9 mars 1992 après avoir dénoncé à la Radio France Internationale (RFI) et Radio BBC, le rôle du gouvernement dans les meurtres visant les Tutsi à Bugesera, où plus de 500 victimes avaient été tués dans une semaine. (Fin).


 

Rwanda: Doing Business

Banner

FAO au Rwanda

Banner