Rwanda News Agency Grands Lacs Hebdo

The Rwanda News Agency website is a newswire based in Kigali. It is neither state-owned nor state-run.

It is a subscription service and you are not logged in, so some content is hidden. Login to access full stories, or register for a free trial.

«Le Parc des Volcans a généré $US 115 millions de 2007 à 2016» -V. Munyeshyaka

E-mail Print PDF

Nyabigona (Musanze): Le Parc des Volcans a généré $US 115 millions de 2007 à 2016, et une partie a été consacrée à l’amélioration des conditions socio-économiques des populations riveraines de ce Parc, selon le Ministre du Commerce et Industrie, Vincent Munyeshyaka.

Mkapa plante un arbre pour marquer l'événement

«Pourla seule année 2016, le Parc des Volcans a reçu $US 16 millions. Le Gouvernement rwandais a pu ainsi réaliser 731 projets en faveur des populations riveraines du Parc. Soit $US 6 millions qui ont été déboursés pour améliorer le bien-être de la population en matière de la santé et l’éducation. L’on a construit des maisons, des écoles, des centres de santé, et des citernes à eau pour la population dans 45 secteurs pour les trois parcs nationaux du pays : Akagera, Parc des Volcans et Nyungwe. Ce programme se poursuivra », a-t-il indiqué.

Il a tenu ces propos  ce 10 Janvier dans la cellule Nyangona, secteur Kinigi, dans le district de Musanze, lorsque AWF (Africa Wildlife Foundation) remettait au Gouvernement rwandais 27,8 ha de terre devant agrandir les 16 mille ha du Parc des Volcans, servant d’habitat aux Gorilles de montagne.

La cérémonie a été rehaussée  par des invités de marque comme l’ancien Président tanzanien William Mkapa, qui est co-président d’AWF, les ambassadeurs des Pays-Bas et des Etats-Unis au Rwanda, les responsables d’AWF et de l’environnement en RDC, Rwanda et Ouganda, les autorités rwandaises et une nombreuse population locale.

Le Ministre Munyeshaka a exhorté la population à bien protéger ce Parc de façon durable surtout qu’elle en tire profit.

Le Parc national des Volcans, qui abrite le Gorille de montagne gravement menacé, a diminué de 54% depuis sa création en 1925. Grâce aux efforts de conservation du gouvernement rwandais et de ses partenaires de conservation, le nombre de Gorilles de montagne se rétablit. La population est passée d'un minimum de 285 en 1978 à 480 en 2010. Entre 2003 et 2010, le nombre de Gorilles a augmenté de 26,3%. Cela représente un taux de croissance annuel de 3,7%. L'augmentation de la population de Gorilles de montagne a conduit à un défi majeur, un habitat adéquat.

Reconnaissant le besoin de terres supplémentaires, la Directrice Générale de l’Office rwandais  de Développement (RDB), Clare Akamanzi, a exprimé son appréciation à African Wildlife Foundation (AWF) pour le don de terre.

«Le don d'aujourd'hui au Parc national des Volcans est une étape majeure dans la consolidation des acquis de la conservation du Rwanda au profit des communautés d'aujourd'hui et des générations futures. Grâce à la conservation des Gorilles et au tourisme, nous profitons directement de ces merveilleux animaux. Au cours des neuf dernières années, les revenus tirés de la conservation des Gorilles de montagne et du tourisme qui en a résulté ont rapporté 107 millions de dollars aux caisses nationales », a-t-elle déclaré.

L'année dernière, sur 531 466 921 Frw ont été distribués par RDB à plus de 158 projets communautaires à travers le programme de partage des revenus. Ce soutien augmentera cette année à la suite de la décision du Gouvernement en 2017 d'augmenter le programme de partage des recettes de 5% à 10% de toutes les recettes touristiques.

La population hôte

Depuis 2006, plus de 298 000 touristes ont visité le Parc national des Volcans. Un nombre moyen de 29 000 touristes ont visité le Parc entre 2011 et 2016.

Le président de la AWF, Kaddu Sebunya, a déclaré que le Rwanda s'est distingué en tant que chef de file dans le domaine de la conservation après le rétablissement le plus remarquable des grands singes.

«Je suis enthousiasmé par les grands progrès que le Rwanda entreprend pour développer son patrimoine naturel de manière durable et garantir la stabilité socio-économique à long terme de ses habitants. Grâce à des politiques gouvernementales proactives, à la participation de la communauté et à une gouvernance ouverte, le Rwanda démontre que le développement et la conservation ne s'excluent pas mutuellement. Une telle approche gagnant-gagnant de la conservation suggère qu'il n'y a rien d'inévitable à propos des défis de conservation en Afrique aujourd'hui », a souligné Kaddu.

Il a indiqué que le Rwanda et RDB avaient fourni un modèle pour le développement durable.

«Avec le soutien de la Fondation Annenburg, AWF a acheté 27,8 hectares de terres directement adjacentes au Parc pour faire un don au Gouvernement du Rwanda afin qu'il soit incorporé dans le Parc National des Volcans. AWF reconnaît que si les Gorilles de montagne doivent survivre à long terme, ce Parc doit être stratégiquement protégé et nous nous engageons à soutenir RDB dans cette entreprise», a-t-il ajouté.

L’ancien Président Mkapa a apprécié le leadership du Président Kagame dans la conservation durable de l’environnement. Ce qui constitue un modèle de gestion durable des ressources naturelles africaines, dans le cadre des ODD à l’horizon 2030. (Fin)



 

 

Rwanda: Doing Business

Banner

FAO au Rwanda

Banner