Rwanda News Agency Grands Lacs Hebdo

The Rwanda News Agency website is a newswire based in Kigali. It is neither state-owned nor state-run.

It is a subscription service and you are not logged in, so some content is hidden. Login to access full stories, or register for a free trial.

Le parlement rwandais commémore le génocide perpétré contre les Tutsi

E-mail Print PDF

Kigali: Les membres des deux chambres du parlement rwandais et des membres du personnel se sont réunis au palais du Parlement pour une marquer la 24ème commémoration du génocide commis contre les Tutsi.

L'événement a commencé par les visites de différents sites mémoriaux du génocide. Mukabalisa Donatille, Présidente de la Chambre des Députés,  avec un groupe de députés et de sénateurs a visité le site mémorial du génocide de Rusiga dans le district de Rulindo tandis qu'un autre groupe dirigé par le vice-président du Sénat chargé des affaires juridiques et du contrôle des actions du gouvernement, Fatou Harerimana a visité le site mémorial du génocide de Ruhanga dans le district de Gasabo.

Un autre groupe de sénateurs et de députés dirigé par Gakuba Jeanne d'Arc, vice-présidente du Sénat chargée de l'administration et des finances, a visité le site  mémorial du génocide de Kamonyi dans le district de Kamonyi.

Ils ont tous eu des explications sur le génocide commis contre les Tutsi dans les régions où les sites sont construits et ont rendu hommage aux victimes qui y sont inhumées.

Joséphine Murebwayire qui représentait les gardiens du pacte d'amitié (Abarinzi b'igihango) a partagé ses témoignages avec les participantes sur les moments difficiles qu'elle a traversés pendant le génocide perpétré  contre les Tutsi et comment elle avait été persécutée auparavant.

Dans sa conférence, le Dr Jean-Damascène Bizimana, Secrétaire Exécutif de la Commission Nationale de Lutte contre le Génocide (CNLG), a souligné le rôle des politiciens de la première et la seconde républiques dans la préparation et l'exécution du génocide perpétré contre les Tutsi en 1994; et le rôle des organisations internationales et des individus dans la négation et banalisation du génocide perpétré  contre les Tutsi.

Le Dr Bizimana a expliqué que les discours des politiciens avant le génocide étaient discriminatoires et haineux  de sorte qu'ils utilisaient des références Gahutu et Gatutsi à la place des Rwandais.

Dans une conférence qu'il a donnée, le sénateur Tito Rutaremara a expliqué le rôle des politiciens dans l'arrêt du génocide commis contre les Tutsi et leur rôle dans le traitement de ses conséquences.

Hon. Donatille Mukabalisa, présidente de la Chambre des Députés, a déclaré que l'histoire racontée par le Secrétaire Exécutif de la CNLG et les témoignages donnés renforcent les Rwandais à faire face aux conséquences du Génocide commis contre les Tutsi et à chercher ensemble des solutions en tant que Rwandais.

Elle a dit que le Parlement du Rwanda en tant qu'organe représentant les Rwandais qui a le devoir de prévenir le génocide et de combattre son idéologie, a décidé de déployer plus d'efforts dans la lutte contre le génocide et son idéologie à travers les activités du Forum parlementaire anti-génocide (AGPF-Rwanda).

Elle a expliqué que les activités de commémoration des nôtres qui ont été sauvagement assassinés constituent une plateforme pour condamner fermement ceux qui ont encore l'agenda de répandre l'idéologie du génocide et de réfléchir aux conséquences d'un mauvais leadership.

Elle a remercié les anciens soldats du FPR-Inkotanyi, sous le haut commandement de SE Paul Kagame, le président de la République, qui ont risqué leurs vies pour arrêter le génocide qui était perpétré contre les Tutsi. (Fin)


 

Rwanda: Doing Business

Banner

FAO au Rwanda

Banner