Rwanda News Agency Grands Lacs Hebdo

The Rwanda News Agency website is a newswire based in Kigali. It is neither state-owned nor state-run.

It is a subscription service and you are not logged in, so some content is hidden. Login to access full stories, or register for a free trial.

Le secteur de Kanzenze commémore le génocide perpétré contre les Tutsi

E-mail Print PDF

Kigali: Le secteur de Kanzenze dans le district de Rubavu a commémoré le génocide perpétré contre les Tutsi en 1994.

L'événement a débuté par une marche commémorative qui a commencé à Mizingo vers le mémorial du génocide de Kanzenze, qui est le dernier lieu de repos des 8983 corps de Tutsi tués dans le génocide. Une minute de silence a été observée pour rendre hommage aux victimes inhumées dans ce mémorial. Des prières pour ces victimes ont été récitées.

Le vice-maire du district de Rubavu chargé des affaires économiques, Janvier Murenzi, a déclaré que la commémoration est un moment de restaurer la dignité et le respect de nos bien-aimés que nous avons perdus et prendre des mesures pour s'assurer que ce qui est arrivé ne se reproduise plus jamais. Il a condamné ceux qui ont participé au génocide, ajoutant qu'une maison d’exposition sera construite au mémorial dans le but de préserver l'histoire.

Dans les témoignages qu'elle a donnés, Cyeza Justine, qui était l'aînée de la famille, a raconté comment son père a été tué avec une massue devant ses yeux et comment sa mère, sa grand-mère et la femme de son oncle paternel ont été enlevées et emmenées au site de leur meurtre ; expliquant comment sa  voisine a refusé de la cacher. Elle a par après trouvé une vieille femme qui la cache pendant une journée lors qu'elle essayait  de fuir au Zaïre (République Démocratique du Congo).

Elle a remercié les Inkotanyi pour avoir mis fin au Génocide et au Gouvernement d'Unité Nationale pour le soutien constant aux rescapés du Génocide.

Innocent Bisengimana, président d'IBUKA dans le secteur de Mudende, a suggéré que le mémorial soit agrandi afin d'avoir suffisamment de terrain pour accueillir des événements commémoratifs et qu'une maison d'exposition pour l'histoire du Génocide, en particulier celle de Bigogwe, y soit construite. Il a également demandé à ceux qui pourraient avoir des informations sur l'endroit où les corps des Tutsi tués dans le génocide ont été jetés de les divulguer afin qu'ils soient enterrés décemment.

Le coordinateur de la Commission Nationale de Lutte contre le Génocide (CNLG) dans les districts de Rubavu et Nyabihu, Jean-Damascène Nteziryayo, a réitéré les caractéristiques importantes du génocide perpétré contre les Tutsi et l’état  de l'idéologie qui l'a rendu possible de sorte que dans une période de 100jours seulement  plus d'un million de Tutsi ont été tués sans même pardonner les bébés, les enfants, les vieux et veuilles et les patients hospitalisés.

Il a déclaré que les activités de commémoration restituent la dignité aux victimes du génocide et aident à prendre soin de ceux qui ont survécu au génocide et à maintenir l'unité des Rwandais, ce qui leur permet de travailler ensemble pour le développement du pays, en tenant compte des leçons tirées de la triste histoire qui a conduit le Rwanda au génocide commis contre les Tutsi.

Il a ajouté que ces activités constituent également une plate-forme permettant au monde de partager des idées afin que le génocide ne se reproduise jamais ni au Rwanda ni ailleurs dans le monde.

La ministre des Sports et de la Culture, Julienne Uwacu, qui était également l'invitée principale, a déclaré que la commémoration était nécessaire et qu'elle relève de la responsabilité de tous. Elle a rappelé les persécutions subies par les Tutsi avant le génocide, en donnant l'exemple d'un enfant appelé Gashegu qui a été tué en 1994. Chaque fois qu'il était absent en classe, il était battu le lendemain par l'enseignant qui disait que Gashegu avait été absent en classe parce qu’il avait transporté le soutien aux Inkotanyi dans les volcans.

Elle a dit qu'actuellement il y a encore des gens qui sont affligés  par le fait que certains Tutsi ont survécu et continuent à nier le génocide commis contre les Tutsi et à prêcher l'idéologie du génocide. Elle a demandé à tous de participer à la lutte contre eux. (Fin)

 

Rwanda: Doing Business

Banner

FAO au Rwanda

Banner