Rwanda News Agency Grands Lacs Hebdo

The Rwanda News Agency website is a newswire based in Kigali. It is neither state-owned nor state-run.

It is a subscription service and you are not logged in, so some content is hidden. Login to access full stories, or register for a free trial.

Vers la recherche des ressources pour rendre opérationnel le Forum National des Agroprocesseurs dans deux ans

E-mail Print PDF

Munyentwari Frnçois (ACORD/Rwanda) et Télesphore Mugwiza présentent l'étude sur l'agroprocessing au Rwanda

Kigali: Au cours de leur 6ème Réunion, les membres du Groupe National de Référence (GNR) ont recommandé que dans deux ans, le Forum National de l’Agroprocessing devrait avoir bénéficier de ses propres ressources pour être opérationnel tout en œuvrant au sein de la Fédération Rwandaise du Secteur Privé (PSF), selon le Directeur de l’Agence de Coopération, de Recherche et Développement (ACORD/Rwanda), François Munyentwari.

«Nous avons constaté que l’agroprocessing au Rwanda n’était pas développé pour apporter de la valeur ajoutée aux produits issus des cultures vivrières. Nous avons ainsi pensé à la création d’un Forum National des Agroprocesseurs pour protéger les intérêts des gens qui prestent dans ce secteur afin qu’ils aient une même voix et qui soit entendue. Ce Forum devrait être basé au niveau de la Chambre des industries au sein de la PSF qui est aussi membre de l’IDEC (Conseil du développement industriel et de la diversification des exportations). Le PSF donne des suggestions à l’IDEC toujours pour promouvoir l’agroprcessing», a-t-il indiqué.

«Mais comment travaillera le NAPF quand il sera doté de son bureau. La réalité est que certains agroprocesseurs travaillent de façon artisanale, avec leurs propres mains pour transformer le jus, alors qu’ils devraient recourir à des technologies modernes pour produire plus et en bonne qualité pour être plus compétitifs sur le marché, et réaliser plus de revenus », a ajouté le Directeur de ACORD, organisateur de la rencontre, en partenariat avec l’Association Cuts International de Genève.

Groupe photo des participants

Dans la suite, l’on devra recenser et enregistrer les agroprocesseurs à travers le pays afin de les  connaître et identifier leurs produits. L’on leur octroiera la certification pour qu’ils mettent sur le marché leurs produits et qu’ils aient aussi accès au crédit. Le Forum leur servira de cadre pour exprimer leurs idées dans le but d’accélérer l’industrialisation.

Pour le Directeur de l’Unité en charge du Développement Industriel au sein du Ministère du Commerce et Industries, Téléphone Mugwiza, le Rwanda dispose d’un programme gouvernemental de l’agroprocessing en conformité avec la nouvelle politique « Made in Rwanda » mise en pace pour augmenter les produits transformés de l’agri-élevage, faits dans le respect des standards et qui ont accès au marché.

« Ce Forum aidera le Gouvernement pour accélérer le règlement des problèmes. Les membres du Forum amélioreront leurs vues et ils appuient l’Etat dans la résolution des défis. Le problème est que les industries mettent au point peu de produits faits de matières ne remplissant pas les normes de qualité. Cela a des effets sur la rentabilité des industries, surtout que certains agroprocesseurs n’ont pas encore la certification. Cette lacune handicape leur accès sur le marché. L’autre entrave est que les industries de transformation recourent à des technologies non performantes. Il faudra renforcer le processus au niveau de la qualité et de la quantité des produits. C’est dans ce cadre que 15 entreprises ont eu Expert technique pour les appuyer », a indiqué Mugwiza.

Il a fait remarquer que la production industrielle augmente d’année en année depuis 2010 qu’aujourd’hui où l’on évalue une croissance industrielle de 5 %.

«Il n’y aura pas de recul. Cela donne de l’espoir que notre futur est prometteur », a confié le Directeur de l’Unité en charge du Développement Industriel.

Notons que le Groupe National de Référence (GNR) qui s’et réuni aujourd’hui compte des délégués issus des institutions gouvernementales, du Secteur Privé, des agroprocesseurs, de la Société civile, des académiciens et chercheurs, ainsi que des médias. Les agroprocesseurs devront produire en tenant compte du changement climatique, du commerce, et de la sécurité alimentaire, c-à-d. produire pour consommer et vendre dans un processus respectueux de l’environnement, et compétitif sur le marché. (Fin)


 

 

Rwanda: Doing Business

Banner

FAO au Rwanda

Banner