Rwanda News Agency Grands Lacs Hebdo

The Rwanda News Agency website is a newswire based in Kigali. It is neither state-owned nor state-run.

It is a subscription service and you are not logged in, so some content is hidden. Login to access full stories, or register for a free trial.

Vingt deux ans de prison requis contre l’opposante Diane Rwigara et sa mère

E-mail Print PDF

Kigali: Le parquet a requis 22 ans de prison contre l’opposante Diane Rwigara (37 ans) et sa mère Adeline Rwigara. Le verdict du procès est attendu le 06 décembre 2018. 

Dans l’audience de ce mercredi 07 novembre, le parquet a requis 15 ans de prison pour «incitation à l'insurrection ou aux troubles parmi la population», 7 ans pour «fabrication ou falsification de documents» et «usage de faux» et une amande de six millions des Francs rwandais contre Diane Rwigara si elle est reconnue coupable.

Le parquet a aussi requis 22 ans de prison contre sa mère, Adeline Rwigara, pour « incitation à l'insurrection ou aux troubles parmi la population» et «discrimination et pratiques sectaires» et une amande d’un million des Francs rwandais.

Diane Rwigara, et sa mère sont poursuivies avec quatre personnes vivant à l'étranger. Il s’agit de Thabita Gwiza, Mukangarambe Xaverine, Mushayija Edmond alias Sacyanwa et Jean Paul Turayishimiye pour lesquels le parquet a requis 15 ans de prison même s’ils ne sont jamais présentés devant le tribunal. 

Les poursuites contre la jeune sœur de l’opposante, Anne Rwigara, ont été abandonnées en octobre 2017. Diane  Rwigara et sa mère ont été libérée sous caution le 05 octobre après avoir passé plus d’un an en détention provisoire.

L’opposante Diane Rwigara et sa mère Adeline Rwigara ont plaidé non coupable depuis le début du procès et demandé leur acquittement pur et simple. L’opposante a toujours allégué qu’elle est poursuive à cause de ses engagements politiques et que sa famille est punie pour ses actions.

La mère et la fille sont aussi inculpées d’évasion fiscale. La famille Rwigara est en effet sommée par le fisc rwandais de payer près de cinq millions d’euros d’arriérés et d’amendes dans le cadre du recouvrement de l’activité économique de l’usine Premier Tobacco Company.

Fille du très connu commerçant Rwigara Assinapol qui n’est plus, Diane Rwigara avait tenté de se présenter à l’élection présidentielle d’août 2017, avant de voir sa candidature invalidée pour  falsification de documents par la Commission électorale nationale.

Son père Rwigara Assinapol est décédé en février 2015 suite à un accident de roulage, selon la police. Depuis, femme et enfants du défunt contestent la version accidentelle et dénoncent un « assassinat »  par le régime au pouvoir à Kigali.

Avant leur arrestation, les membres de la famille Rwigara avait même envoyé une lettre au Président rwandais Paul Kagame réclamant une enquête et une protection, car, disaient-ils, ils se sentaient en danger.

Le businessman Assinapol Rwigara avait fait fortune dans l'industrie et l'immobilier. Dans les années 1990, il avait financé le Front patriotique rwandais(FPR), alors rébellion, qui a pris le pouvoir après le génocide en 1994. (Fin)

 

Rwanda: Doing Business

Banner

FAO au Rwanda

Banner