Rwanda News Agency Grands Lacs Hebdo

The Rwanda News Agency website is a newswire based in Kigali. It is neither state-owned nor state-run.

It is a subscription service and you are not logged in, so some content is hidden. Login to access full stories, or register for a free trial.

«Le commerce entre pays africains est très faible et chiffré à 15%» - Min. Munyeshyaka

E-mail Print PDF

Les Ministres et Délégués africains en charge du Commerce

Kigali: Le commerce entre pays africains est tellement faible à tel point qu’il est chiffré à 15%, tandis que les échanges avec les autres pays des autres continents atteignent 85%. Les exportations africaines représentent 3,5% des exportations mondiales. Cela signifie que l’Afrique contribue peu au commerce mondial. Le remède à cette faiblesse est que l’Afrique signe et mette efficacement en œuvre le Marché Commun Africain, selon le Ministre rwandais du Commerce, Vincent Munyashyaka.

«Grâce à la prochaine signature de l’Accord de la Zone de Libre Echange Continental (ZLEC) ou Free Continental Trade Area (CFTA) ce 21 Mars prochain à Kigali, les pays africains échangeront plus, surtout qu’ils sont dotés de vastes ressources. Ils dialogueront plus pour supprimer les barrières de douanes. Ils privilégieront le vaste marché continental au lieu de se cramponner sur les échanges au niveau des CER (Communautés Economiques Régionales). C’est pour cela que la présente réunion de deux jours des Ministres africains du Commerce à Kigali revêt une grande importance dans la poursuite du processus de développement du continent, en accord avec l’Agenda 2063 de l’UA qui vise une Afrique intégrée, prospère et paisible. Ceci renforcera le commerce africain grâce à la signature du texte qui fonde la ZLEC», a indiqué le Ministre Munyeshyaka.

Il a confirmé que la majorité des pays africains sont prêts à signer cet Accord. Mais certains autres pays devront d’abord discuter avec leurs Parlements et signer au moment opportun.

«Les gens ne comprennent pas l’importance de changer des choses et des perceptions en même temps. L’important est que de nombreux pays sont préparés à signer l’Accord. D’autres le feront dans la suite. Après tout,  j’ai délivré le message le plus important aux Ministres africains du Commerce et aux délégués, tous exhortés à privilégier ce qui unit les Africains et les pousse à travailler ensemble  pour aller vers le développement, valoriser les ressources incomparables dont l’Afrique regorge. Le Rwanda et de nombreux pays sont préparés à parapher l’Accord de la ZLEC ce 21 Mars à Kigali. Un Accord qui ouvre d’immenses opportunités pour tout africain qui aura un marché plus vaste de 1,2 milliards de personnes. Même le Rwandais ne se contentera plus d’un marché national de 1,3 millions de personnes», a poursuivi le Ministre rwandais du Commerce.

De son côté, le Commissaire de l’UA en charge du Commerce et Industrie, l’Ambassadeur Albert Mudenda Muchanga, est revenu sur la nécessité de finaliser le toilettage juridique de l’Accord.

«Ce document devra être signé par les Chefs d’Etat après examen par les Ministres de la Justice. Les négociateurs en chef et leurs assistants, ainsi que les Experts, ont tous travaillé dur et ils méritent des félicitations. Nous leur remettrons des certificats de reconnaissance», a-t-il poursuivi.

Il a informé qu’une conférence se tiendra à Kigali la veille du Sommet du 21 Mars à Kigali, et qu’elle sera axée sur la concurrence, la propriété intellectuelle et les investissements. C’est une façon de rassurer que nous créons une ZLEC riche d’investissements», a-t-il noté. (Fin)


 

 

Rwanda: Doing Business

Banner

FAO au Rwanda

Banner