Rwanda News Agency Grands Lacs Hebdo

The Rwanda News Agency website is a newswire based in Kigali. It is neither state-owned nor state-run.

It is a subscription service and you are not logged in, so some content is hidden. Login to access full stories, or register for a free trial.

Les Ministres africains des Affaires étrangères revoient en dernière étape le Texte Final de la ZLEC/CFTA

E-mail Print PDF

Vue partielle des dirigeants de la Conférence

Les Ministres africains des Affaires étrangères des 55 pays africains sont réunis à Kigali en tant que Comité Exécutif qui doit revoir en dernière étape le Texte Final de l’Accord sur la Zone Continentale de Libre Echange (ZLEC) ou CFTA (Continental Free Trade Area) devant être paraphé ce 21 Mars 2018 par les Chefs d’Etat.

 

«Ce Texte qui régit le Marché Commun Africain est un outil à la hauteur de nos ambitions. Nous sommes entrés dans une dynamique de Libre circulation des biens et des personnes, avec un passeport africain facilitant les visas. L’on devra accélérer les Projets régionaux et continentaux de développement des infrastructures de transport rendant possible ce libre mouvement qui créera une forte concurrence, avec un impact positif sur la création d’emplois des jeunes», a indiqué le Président de l’UA, Faki Moussa Mahamat à  l’ouverture de la Conférence.

Il a ajouté que la ZLEC englobe un vaste marché de 1,2 milliards de personnes avec un accroissement du capital qui atteint trois mille milliards de dollars. Les exportations agricoles intérieures augmenteront sensiblement de 52 %. Il est temps que les Africains aillent de l’avant, surmontent leurs peurs et les contraintes nationales afin d’offrir à la face du monde l’image d’une Afrique unie », a-t-il poursuivi en exhortant les pays africains à signer l’Accord régissant le Marché Commun Africain, toujours dans le cadre de la réalisation à long terme de la Vision 2063 de l’UA.

C’est dans ce but que le continent consolidera son unité et sa position commune dans les négociations surtout qu’il veut construire une relation d’égale avec l’Europe.

Photo groupe des Ministres Africains des Affaires étrangères

Mahamat a ainsi exhorté tous les talents et toutes les intelligences des Africains à œuvrer, même dans la passion, pour atteindre ce but, car après tout, rien de grand ne s’accomplit sans la passion.

Pour la Ministre rwandaise des Affaires étrangères et présidente du Comité Exécutif de la ZLEC, Louise Mushikiwabo, la signature du Marché Commun Africain permettra des échanges accrus et beaucoup de capitaux.

«Raison pour laquelle nous devons promouvoir la ZLEC pour la création des structures juridiques et administratives, faciliter des financements et des procédures judicaires, tout en créant des infrastructures appropriées. L’Afrique que nous voulons réaliser n’est pas seulement un slogan, mais une volonté de réaliser une Afrique intégrée, outillée pour rehausser les conditions de vie, même des plus pauvres. Et nous sommes bien équipés pour garantir l’avenir à nos générations futures. Cet Accord doit entrer en vigueur le plus rapidement possible. Sa signature est un signal fort pour l’Afrique. Nous aurons un pouvoir de négociation dans les fora, ainsi que des investissements pour créer des emplois », a-t-elle indiqué.

Elle a souligné que la mise en place de la ZLEC devra accélérer la mise en œuvre de tous les projets phares du continent.]

Selon la Secrétaire Exécutive de la Commission économique pour l’Afrique (CEA) et Secrétaire Générale adjointe de l’ONU, Mme Vera Songwe, nous sommes entrain de faire l’histoire, en même temps que l’histoire nous façonne, pendant que nous sommes maintenant témoins d’un développement extraordinaire dans l’économie mondiale.

«Un grand tournant dans le commerce africain est entrain de s’opérer et il marque une grande évolution dans les économies nationales africaines. Il fait saisir les opportunités qui existent pour nos jeunes considérés comme notre ressource la plus importante», a-t-elle dit.  (Fin)

 

 

 

Rwanda: Doing Business

Banner

FAO au Rwanda

Banner